Le syndicat agricole de la Coordination rurale a manifesté hier son opposition aux dispositions de l’article 9 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2014, qui intègre dans l’assiette servant de base aux prélèvements sociaux des exploitants les revenus perçus par les conjoints et enfants associés non exploitants.

Ce mécontentement est légitime, car cette disposition est particulièrement injuste. Le gouvernement a en effet fait le choix d’alourdir la fiscalité générale sur les exploitations agricoles déjà frappées de plein fouet par la baisse des cours et l’augmentation des charges. Avec cette décision, il prend le risque de précariser encore davantage les  agriculteurs.

Particulièrement sensible aux difficultés que rencontrent déjà les professionnels du monde agricole, j’ai déposé et défendu un amendement demandant la suppression de cet article dès le mois d’octobre 2013. J’en avais alors informé les acteurs de la filière Je regrette profondément que la majorité socialiste ait, en toute connaissance de cause, décidé de le maintenir.