Interpelé par Christian Pezzini, directeur général d'Unicoque, suite aux intempéries survenues samedi 28 septembre 2013, Jean-Louis Costes s'est rendu sur le site, ce vendredi après-midi. Il a ainsi accompagné les responsables de l'entreprise auprès de trois exploitants durement touchés par un violent orage de grêle. Au total, ce sont quatorze agriculteurs qui ont perdu l'intégralité de leur récolte de noisette. Une première pour cette filière qui connait un très fort développement dans le département.

Afin que soit reconnu au plus l'état de catastrophe naturelle, Jean-Louis Costes va saisir le ministre de l'agriculture. La filière de la noisette n'ayant jamais touchée par ce type d'intempéries, il craint, en effet, des ralentissements sur ce dossier.

Ces intempéries viennent, en outre, s'ajouter à une très forte pluviométrie relevée tout au long de l'année (juillet et août exclus). Une pluviométrie qui rend la récolte difficile et pourrait, si le temps persiste, conduire à un très faible tonnage. Jean-Louis Costes a assuré le directeur général d'Unicoque de son entier soutien dans toutes les démarches à conduire le cas échéant.