Le 3 mars 2015, Jean-Louis Costes a pris connaissance de la décision du tribunal de commerce de Chambéry de valider le plan de reprise de Metaltemple Aquitaine à 30 salariés, porté par Francis Pozas et Alain Royer.

Jean-Louis Costes comprend et partage la déception des salariés. Le rejet de ce plan de reprise aurait cependant mis fin à toute perspective. Il est, à ce titre, important que la fermeture définitive de l'usine ait été évitée.

Avec le maintien d'une activité, il reste des motifs d'espoir pour l'avenir du site et pour ses actuels salariés, comme cela a pu être le cas par le passé.