Profondément choqué par l'attaque d'une violence inouïe contre la rédaction de « Charlie Hebdo », Jean-Louis Costes exprime toute sa sympathie aux familles et aux proches des victimes, ainsi qu'aux salariés de l'hebdomadaire.

Cet attentat a visé un organe de presse atteignant ainsi la liberté d'expression en vigueur dans notre pays. Cet acte odieux rappelle la nécessité d'être tous unis contre l'obscurantisme qui gangrène le monde et notre société. Plus que jamais, il convient de tenir un discours ferme à l'égard de tous ceux qui nient les valeurs de notre République et qui bafouent les droits de l'homme dans le monde.