Sans titre 1Le gouvernement a rendu publique ce matin la nouvelle liste des quartiers prioritaires de la politique de la ville, identifiés sur le seul critère de revenu des habitants.

En Lot-et-Garonne, Villeneuve-sur-Lot et Sainte-Livrade-sur-Lot font notamment leur entrée dans ce triste palmarès des zones où plus de la moitié de la population vit avec moins de 937 euros par mois.

Pour Jean-Louis Costes, ce classement en zone prioritaire est d'abord le résultat d'une situation particulièrement dégradée. « Dans ces communes, depuis des années, les pouvoirs publics ont montré leur incapacité à apporter des réponses à la précarité toujours plus importante dans laquelle vivent de plus en plus de nos concitoyens. »

Selon lui, « passer en zone prioritaire est un constat d'échec ». Il est à souhaiter que les moyens supplémentaires annoncés soient à la mesure de la crise traversée par notre territoire.

« Pour les communes concernées, cette annonce est certes un espoir de voir la situation s'améliorer dans l'avenir. Mais pour le moment, elle met l'accent sur leurs fragilités et renforce leur déficit d'image et d'attractivité. Espérons donc que les résultats seront au rendez-vous : il y a urgence ! »