Reçu hier soir au Ministère de la Justice, Jean-Louis Costes a obtenu du cabinet de Christiane Taubira l'assurance que la restructuration immobilière du Centre de détention d'Eysses serait poursuivie.

Le 15 avril dernier, il avait alerté la ministre sur la dégradation importante de la situation au sein de l'établissement villeneuvois, liée notamment à sa configuration inadaptée et à sa vétusté.

Ce constat est partagé par la Garde des Sceaux et l'administration pénitentiaire, qui ont accepté de prendre en compte la gravité de la situation et de relancer le programme d'aménagement et de modernisation du site.

Jean-Louis Costes se félicite de cette annonce : « Je resterai particulièrement vigilant quant à la concrétisation de ce projet. Des incertitudes persistent encore sur la capacité de la Ministre à obtenir de Bercy les crédits correspondants. Mais la situation d'Eysses est critique : ce projet doit être une priorité. Je veillerai à ce que les engagements pris soient tenus. »