LaDépêche MSAPCastiSes services transférés pour partie dans un commerce du village et dans des bureaux des villages voisins, la Poste était fermée au public depuis le 16 février pour un mois de travaux d'aménagement d'une MSAP, maison de services au public.

La 2e MSAP du département

A compter d'aujourd'hui, notre bastide accueille donc dans les locaux de la Poste métamorphosés la deuxième MSAP du département, aboutissement d'un travail concerté entre l'équipe municipale, les services de la sous-préfecture et du conseil départemental, la CPAM, la MSA, la CAF et Pôle Emploi. Son inauguration s'est déroulée en présence de Thierry Mailles, sous-préfet ; Jean-Louis Costes, député de la circonscription ; Danielle Delhias, conseillère départementale représentant le président Pierre Camani, excusé ; Jean-Louis Coureau, président de la CDPPT ; Pierre Sicaud, maire, et Laurence Rouchaud, présidente de la communauté des communes ; Virginie Monti, directrice de la CAF ; Pierre Dagras, 1er vice-président de la MSA ; Eric Poulletier, sous-directeur de la MSA.

La Poste, la CAF, la MSA, Pôle Emploi et la CPAM sous le même toit

Du lundi au vendredi, de 9 heures à 12 heures et de 13h30 à 16h30, et le samedi de 9 heures à 12 heures, les habitants de Castillonnès et des alentours bénéficieront dorénavant d'une gamme étendue de services de la poste, mais également d'un îlot numérique aménagé et dédié à la consultation des services en ligne des partenaires. Ils peuvent également être accompagnés, orientés et aidés par le personnel du bureau dans leurs démarches en ligne, la compréhension des documents, la constitution de dossiers simples. Par ailleurs, la Poste a mis à disposition un équipement numérique composé d'un ordinateur, d'une tablette, d'une imprimante et d'un scan, ainsi que d'une connexion gratuite à internet en wifi.

Ambition : 500 bureaux labellisés

La Poste à l'ambition d'ouvrir cinq cents bureaux labellisés «MSAP» en zones rurales et de montagne. Cette volonté de maintenir les commerces et l'accompagnement humain dans nos villages a été affirmée par tous les élus dans leurs discours. Souhaitons qu'ils n'engagent pas seulement ceux qui les ont entendus.

(© La Dépêche du Midi)