LaDépêche VoeuxSteLivrade2017Les Livradais sont venus nombreux ce jeudi soir pour la traditionnelle cérémonie des vœux du maire Pierre-Jean Pudal et de son conseil municipal. Étaient également présents, le sous-préfet, Thierry Mailles, le député Jean-Louis Costes, les maires, élus et représentants de la gendarmerie et du corps des sapeurs pompiers.

Un diaporama illustrait la rétrospective des actions, l'évolution des projets en cours et les perspectives. Pour commencer, le maire a rappelé les axes de développement de la politique menée par son équipe reposant sur les trois piliers de la politique des quartiers bourgs prioritaires. La rénovation urbaine et le cadre de vie qui a débuté par la réfection de l'esplanade St Martin avec l'installation de la piscine sur le Lot. Un projet qui va continuer cette année avec la redéfinition des espaces verts.

Autre chantier,les travaux d'aménagement et de mise aux normes des nouveaux locaux techniques. L'aménagement de la place Castelvieilh et de la rue de la Duchesse commence aussi cette année grâce aux 290 000 euros de fonds européens du Freder, accordés. 2017 verra aussi la réfection de l'avenue d'Agen avec la démolition des vieux silos.

L'éducation et la cohésion sociale, l'autre pilier évoqué, ont été détaillées avec tout d'abord, les visites des sites historiques, tel que la tour du Roy,l'église,la poudrerie,le Cafi. mais aussi la fête des communautés,la fête de la Parentalité qui a rencontré un franc succés pour une première. D'autres temps forts, la course d'Octobre rose, la soirée Solidaire.

Autre chantier d'importance, la signature du contrat territoire de lecture, une première pour le département. Le projet Erasmus+ subventionné à hauteur de 200 000 euros , l'opération «Sac à dos» destiné à la jeunesse. Enfin, le maire a rappelé le développement économique qui passe par l'accord signé avec la BGE et la création d'une couveuse d'entreprise .

«Tous ces travaux, tous ces projets n'auraient jamais pu voir le jour sans un travail au quotidien de l'ensemble des services et des élus. Un service rendu plus difficile au fil du temps, du fait de la baisse des dotations de l'État mais aussi de par ma promesse de ne pas augmenter les impôts communaux. C'est pourquoi, je profite de ce moment pour remercier tout le personnel qui offre aux administrés une prestation de travail de qualité et de proximité» a souligné le maire avant de laisser la parole à son adjoint et conseiller départemental Jacques Borderie et au député Jean-Louis Costes.

Un film réalisé par Jean-Herbert Wzgarda , illustrant l'exposé du maire sur la ville de Sainte Livrade ainsi qu'un verre de l'amitié préparé par le GAAPP47 a clôturé la cérémonie.

La Dépêche du Midi)