LaDépêche Voeux2017FumelManifestement, la formule connaît au fil des ans un succès qui ne se dément pas. Environ 500 personnes se sont retrouvées au centre culturel de Fumel pour recevoir, par l'intermédiaire du maire Jean-Louis Costes, les vœux de la municipalité qui étaient suivis d'un spectacle de variétés.

Dans un premier temps, les Fuméloises et les Fumélois ont pu assister à la projection d'un film qui a retracé les principales réalisations qu'a connues la commune en 2106. Ce film, que l'on peut visionner sur le site internet de la mairie, présentait également les quatre projets les plus importants qui domineront cette nouvelle année : la rénovation du CMPP (Centre médico-psycho-pédagogique) avec notamment le remplacement des menuiseries, de la chaudière et le ravalement de la façade ; un nouvel espace couvert, dédié aux activités périscolaires, sera aménagé à l'école Jean-Jaurès ; la modernisation de l‘éclairage public sera poursuivie avec l'installation de nouveaux lampadaires, plus esthétiques et beaucoup moins énergivores ; dernier projet, et non le moindre, l'aménagement de l'avenue de l'Usine.

La machine de Watt valorisée

Trois cabinets vont présenter trois projets et la population sera consultée pour savoir quels éléments doivent être retenus afin d'élaborer le projet final. Dans son discours, Jean-Louis Costes a évoqué d'autres réalisations à venir comme le rachat de l'exposition Joineau qui, à terme, devrait trouver sa place près de la machine de Watt qui elle-même bénéficiera d'une étude de valorisation conduite par la communauté de communes. Il concluait par un message d'espoir : «Certes, l'usine ne va pas très bien mais il faut regarder les autres entités qui montrent une bonne santé économique comme Ladhuie, Roucadil ou encore la Fromagerie de la Lémance. Notre centre hospitalier s'est aussi énormément développé au cours des dernières années».

Puis le public a assisté à un spectacle de qualité, dans le genre «comédie musicale», avant de partager la galette arrosée, comme il se doit, d'un verre de cidre.

La Dépêche du Midi)