LaDépêche 14juillet2016Avant le feu d'artifices tiré hier soir depuis le pont de Bastérou, les Villeneuvois se sont retrouvés hier matin pour la commémoration et le défilé.

Un jour de fête, de concorde. Dans son discours, lors du traditionnel vin d'honneur servi vers 11h30 à l'hôtel de ville, le maire, Patrick Cassany, a insisté sur le symbole républicain de ce 14-Juillet, fêté pour la première en 1790 lors de la fête de la Fédération, à la date anniversaire de la symbolique prise de la Bastille, un an plus tôt en 1789. Le maire, mais après lui le député Jean-Louis Costes, ainsi que le sous-préfet Thierry Mailles, ont tout trois souligné l'esprit républicain de ce jour de fête nationale, son caractère d'unité populaire, loin des divisions de la société.

En matière de concorde, c'est avec une belle unité que les élus ont répondu présent, hier matin, à la commémoration commencée dès 10h30 devant le théâtre et sur la place de la République. Outre le maire de la ville, Patrick Cassany (PS) donc, et le député de Villeneuve-Fumel, Jean-Louis Costes (LR), étaient présents Guillaume Moliérac (PS), représentant le président du conseil régional, Catherine Joffroy (PS), représentant le président du conseil départemental, Guillaume Lepers (LR), conseiller départemental et suppléant de Jean-Louis Costes, mais également Etienne Bousquet-Cassagne (FN), conseiller régional et municipal, Hélène Pain (FN), conseillère régionale. Pas impossible que certains des élus précités soient candidats dans les prochaines semaines ou prochains mois aux élections départementales partielles du Livradais ou aux législatives.

Et entre le vin d'honneur en fin de matinée, et la «Marseillaise», entonnée au cours de la cérémonie, Villeneuve s'est offert comme chaque année, son défilé. Ouvert par les motards de la gendarmerie nationale, suivis par sapeurs-pompiers et leurs véhicules, avant que la marche ne soit fermée par les Vieilles Voitures villeneuvoises et surtout par les véhicules militaires anciens du MVCG (Military vehicle conservation group), basé à Villeneuve. Sous les applaudissements d'une foule nombreuse.

(© La Dépêche du Midi)