SudOuest-GymnaseFumelLe gymnase du parc des sports Henri-Cavallier continue son lifting total. Après les importants travaux réalisés l'année dernière et qui concernaient l'extérieur (toiture et isolation), c'est à l'intérieur que la municipalité poursuit la rénovation.

 

La première tranche, terminée depuis quelques jours, a vu la réfection complète du sol, le renouvellement des peintures, la rénovation des gradins et l'installation de tapis de protection sur les murs. La deuxième tranche de travaux débutera mi-octobre et concernera la construction d'un hall d'accueil comprenant une salle de réception et des sanitaires pour le public, d'une salle de contrôle antidopage et la rénovation des vestiaires dont l'accès par une coursive extérieure sera créé.

Travaux en concertation

L'ensemble de ces travaux, conduits sous la houlette de Marie-Lou Talet, adjointe chargé des travaux, et de Larbi Fnighar, délégué aux sports, ont été menés en concertation avec les fédérations sportives concernées, qui ont donné les normes à respecter, et les associations utilisatrices, qui ont exprimé leurs besoins. Le gymnase est utilisé par plus de 300 personnes toutes les semaines, adultes et enfants confondus, adhérents des clubs de handball, basket-ball, athlétisme, aïkido, tennis ou foot en salle.

Une convention de mise à disposition du local avec règlement intérieur est actuellement travaillée avec les clubs utilisateurs, afin de s'assurer de la pérennité de cet investissement conséquent. Le coût total des travaux s'élève, en effet, à plus de 550 000 euros. L'État apporte son soutien pour 62 000 euros ; le Conseil départemental, 90 000 euros, et le député-maire, Jean-Louis Costes, a puisé 15 000 euros dans sa réserve parlementaire. Le coût final pour la mairie est donc de 383 000 euros.

(© M. D. - Sud Ouest)