LaDpche-DecroixDouzainsEn présence de Johann Mougenot, sous-préfet de Villeneuve-sur-Lot, de Jean-Louis Coste, député; Henri Tandonnet, sénateur; Daniel Soulage, sénateur honoraire; Christian Férullo, vice-président du conseil général, de Françoise Laborde, présidente de la communauté des communes, des élus du canton et de la commune, la population de Douzains était réunie sur la place du village pour inaugurer les travaux de réfection de la façade de l’église et de son environnement immédiat. Des travaux programmés dès 2004.

346 400 euros de travaux

Dans son allocution, Marie-Claire Lagarde, maire, a rappelé que les travaux de réfection des façades de l’église et de son environnement, bancs de pierre et barrières de sécurité, étaient l’aboutissement d’un programme de rénovation lancé en 2004 par Claude Decroix, son prédécesseur, décédé en 2010.

Depuis 2004, ont été réalisés l’éclairage public, l’enfouissement des réseaux électriques et téléphoniques, l’aménagement de trottoirs et des caniveaux, une salle de réunion, puis, à partir de 2006, les premiers travaux de gros œuvre de rénovation de l’église. Depuis 2004, 386 400 euros HT ont été investis avec un total d’aides de 204 195 euros (52,8%), dont 115 530 du conseil général. Le reste de la dépense, 182 205 euros ont été autofinancés par la commune, sans avoir recours à l’emprunt. Hommage à Claude Decroix

Cette cérémonie était également l’occasion pour Marie-Claire Lagarde qui lui a succédé et, Johan Mougenot, Jean-Louis Coste, Henri Tandonnet, Daniel Soulage et Christian Férullo, de rendre hommage à la fois à cette opération réussie qui embellit le bourg de Douzains et améliore la qualité de vie de tous et à la personnalité exceptionnelle de Claude Decroix, amoureux de son village, un homme de terrain dynamique qui aimait fédérer autour de projets, un sage que tous ceux qui le connaissaient appréciaient. A la fin de la cérémonie, Arnaud, son petit-fils, a dévoilé la plaque commémorative sur la place du village qui portera désormais le nom de Claude Decroix.

(© La Dépêche du Midi)