LaDépêche-VoeuxCCPenne2015Présidée par Marie-Thérèse Pouchou, présidente de la communauté des communes, la cérémonie des vœux s'est déroulée en présence de Johann Mougenot, sous-préfet ; Jean-Pierre Lorenzon, conseiller général, des maires et élus de la communauté de commune, des fonctionnaires territoriaux.

«Je formule, dans cette période difficile, mes vœux les plus forts pour la paix et le droit à la liberté d'expression, en France et dans le monde, que chacun s'approprie le respect d'autrui, la tolérance, la solidarité». C'est par ces mots faisant référence aux tragiques événements qui se sont déroulés en France que Marie-Thérèse Pouchou a commencé son discours. Après des remerciements adressés à l'équipe communautaire, au personnel, au directeur des services, elle a évoqué la réforme territoriale et son corollaire de changements : «Le souhait formulé par l'ensemble des élus communautaires de continuer à travailler ensemble atteste de notre bonne entente républicaine et de notre solidarité».2014, une année riche en réalisation avec l'édification de la maison de santé pluriprofessionnelle de Saint-Sylvestre, projet qui concrétise sept ans d'efforts avec les professionnels de santé du territoire.

Site nature

Ainsi que la construction du mur de la Fontaine à Penne-d'Agenais et la préparation du site nature des étangs de Ferrié.

En 2015, au-delà des traditionnels travaux de voirie, un imposant mur de soutènement devra être réalisé sur la voie communale 1, au lieu-dit «Estrade», sur la commune de Penne-d'Agenais. Il y aura aussi la réalisation des jeux d'eau et la fin de l'aménagement du site nature de Ferrié, ainsi que l'installation d'une piscine flottante dans le Lot.

Le député Jean-Louis Costes a attribué une réserve parlementaire pour la réalisation de la baignade, aménagement unique en Aquitaine qui permettra de disposer d'un lieu de baignade collectif, gratuit et sécurisé. Plus tard, la construction de la maison de santé de Penne-d'Agenais et d'un bâtiment destiné à accueillir l'office du tourisme à Port-de-Penne.

(© La Dépêche du Midi)