La Dépêche-StVincentMasquieres2015La Saint-Vincent marque, tous les ans, la fête du vin dans le village de Masquières. À cette occasion, une messe a été célébrée par l'abbé Frelon, en l'église Saint-Vincent, patron également de cette paroisse, office au cours duquel la nouvelle cuvée du vin du Tsar a été baptisée. Un geste symbolique avant le mot du maire Thierry Bouquet, à la mairie, devant de nombreux invités. Reconnaissance.

 

Thierry Bouquet, président également de la cave coopérative de Thézac, a fait un bref rappel du vignoble d'une superficie de 80 ha classé aujourd'hui en IGP qui comprend le vin du Tsar, le domaine de Lancement et le domaine de Lions. «Cela implique une vingtaine de familles et représente une vingtaine d'emplois, ce qui n'est pas négligeable sur ce petit secteur. C'est un atout pour notre région et c'est à nous tous de promouvoir les vins». Un long travail de promotion pour arriver aujourd'hui à la notoriété qu'on lui connaît.

Le vice-président Fabrice Gary, viticulteur également, tenait à apporter quelques précisions sur les cépages, le merlot et le malbec, mais aussi sur une de ces parcelles destinée à la production de vin blanc. Daniel Borie, conseiller général, fidèle à cette tradition de la Saint-Vincent, a remercié l'abbé Frelon pour la très belle messe, moment magnifié par un Ave Maria joué par Marc Sauzet, un habitant du village. «Cette fête est importante pour l'ensemble du territoire fumélois, vous êtes tous les ambassadeurs du vin», a-t-il ajouté. Jean-Louis Costes, député, s'est adressé, à son tour, aux vignerons, précisant : «Je suis attaché à nos valeurs, à notre histoire et la relance de ce vignoble a abouti à un produit qui fait partie de l'excellence. C'est important pour notre économie et pour notre image». Le vin du Tsar servi, entre autres, au Congrès des maires, au conseil général, à l'Assemblée nationale, mais servi aussi à l'équipe de France féminine de rugby, le rosé des Pierres étant choisi pour ces dames. Des propos qui ont amené les convives à la salle des fêtes pour partager un repas dansant organisé par le comité des fêtes et la municipalité.


(© La Dépêche du Midi)