Les trois députés du Lot-et-Garonne ont attribué 370 535 € au titre de la réserve parlementaire de 2014. Des aides pour les associations ou les communes. Revue de détail.

 

La réserve parlementaire est un ensemble de subventions d'État votées et modifiées en lois de finances initiales ou rectificatives. Avec les sommes dégagées au titre de la réserve parlementaire, les députés soutiennent des investissements de proximité décidés par des collectivités locales et des activités menées par des associations.

À chacun son enveloppe

La réserve institutionnelle soutient des associations ou fondations menant des projets d'intérêt national et, traditionnellement, des grandes institutions ou juridictions françaises. Un député a la possibilité de proposer l'attribution de subventions à hauteur de 130 000 € en moyenne, la modulation de la répartition entre les députés relevant de chaque groupe politique. Les membres du bureau de l'Assemblée nationale disposent d'une réserve de 140 000 €, les vice-présidents de l'Assemblée nationale, les questeurs, les présidents de groupe, les présidents de commission disposent de 260 000 €, le président de l'Assemblée nationale de 520 000 €. Le montant de la réserve institutionnelle de l'Assemblée nationale a été fixé en 2014 à 5,5 millions d'euros. La réserve parlementaire versée par les trois députés du Lot-et-Garonne s'est élevée, en 2014, à 370 535 €. Pour Jean-Louis Costes, député du Villeneuvois-Fumélois, la réserve attribuée est de 131 000 € ; elle est de 113 250 € pour Matthias Fekl, député du Marmandais, et de 126 285 € pour Lucette Lousteau, députée d'Agen-Nérac.

 

Jean-Louis Costes

ADMR de Villeréal (5 000 €), Aikido-Club fumélois (2 000 €), AS Pujols XIII (2 000 €), Association AEP Saint-Pierre (5 000 €), Groupe Expression Monflanquin (1 000 €), Union sportive Monflanquin Rugby (2 500 €), Bias, tableau numérique (1 000 €), Cazideroque, mise aux normes (5 000 €), Comité départemental du Mémorial d'Indochine (2 000 €), Communauté de communes Penne-d'Agenais, baignade flottante sur le Lot (10 000 €), Dausse, (10 000 €), Fumel, extension du cimetière (10 000 €), «L'Escale» (1 000 €), Lacépède (1 500 €), Le Lédat, (10 000 €), Maisson des femmes (1 000 €), MJC Monflanquin (1 500 €), Mazières-Naresse, réhabilitation presbytère (10 000 €), Monségur (1 000 €), Parranquet (10 000 €), Prayssas, aménagement du quartier Sainte-Anne (10 000 €), Association Saint-Vincent de Paul (2 500 €), Sporting-Club Saint-Aubin, (2 000 €), Tennis-Club livradais, (2 000 €), Tennis-Club Villeréal-Rives (2 000 €), Union des commerçants et artisans du Grand Villeneuvois (5 000 €), Union sportive Fumel-Libos (5 000 €), Villeneuve XIII (10 000 €).

 

(© La Dépêche du Midi)