LaDépêche-CAFILa cérémonie liée à la Journée nationale d'hommage aux morts pour la France en Indochine, inscrite au calendrier commémoratif chaque année le 8 juin, a été exceptionnellement décalée cette année au vendredi 15 août, en marge de l'inauguration officielle du Centre d'accueil des Français d'Indochine qui a eu lieu ce jour-là, après six années de travaux.

La cérémonie était présidée par Patrice Serres. Les associations d'anciens combattants avec délégation et porte-drapeaux, le député Jean-Louis Costes, le sous-préfet Johan Mougenot, le maire Pierre-Jean Pudal et ses adjoints et de nombreuses personnalités ont assisté à cette commémoration où l'émotion était palpable. L'Association des résidents du Cafi (ARAC), la Coordination des Eurasiens de Paris (CEP), tous étaient présents pour assister à l'hommage rendu aux anciens combattants devant une foule silencieuse et recueillie.

La Dépêche du Midi)