SudOuest - EcoleAllezSamedi, élus, habitants, parents d'élèves étaient réunis dans la cour de l'école Rouyre pour inaugurer les travaux de rénovation de l'établissement. « Cette école comptait environ 70 enfants dans les années 50 », a rappelé le maire, Jacques Latour. Après avoir salué le travail de chacun au sein de l'école et dans le cadre de sa rénovation, le maire a énuméré les travaux effectués sur le site : isolation, mise aux normes afin de pouvoir accueillir les personnes handicapées, rénovation du préau... Il a également tenu à saluer les soutiens financiers qui ont permis ces réalisations : État, Conseil général, aide parlementaire... « mais aussi les élus et Chantal, notre secrétaire de mairie, qui ont suivi ce dossier de près ».

 

« Promesse d'égalité »

Claire Pasut, la conseillère générale, saluait à son tour le travail « d'une équipe plein d'enthousiasme. Les élus ont réussi à réunir les financements nécessaires à ces travaux malgré un budget communal modeste. C'est un plaisir d'aider à financer ces réalisations, qui ont permis de faire de ce bâtiment ancien un lieu moderne, confortable, et très réussi sur le plan esthétique ». Pierre Camani, sénateur et président du Conseil général, a quant à lui, déclaré : « Nous sommes ici au cœur de la République, dans une école, accolée à une mairie, où des investissements ont été réalisés pour que ce lieu, témoin de la vitalité d'une commune, et promesse de République soit aussi une promesse d'égalité. » Le député Jean-Louis Costes a, à son tour, souligné « l'intelligence de ces territoires ruraux qui œuvrent avec leurs moyens ».

Plus de 350 000 euros

Pour ce chantier de modernisation de 363 500 euros (HT), la commune a fait un emprunt de 100 000 euros. Et le sous-préfet, Johann Mougenot, de rappeler lui aussi son plaisir d'avoir contribué, en tant que représentant de l'état (au titre de la dotation d'équipement des territoires ruraux) à ces travaux. « De plus, vous avez profité de ces travaux non seulement pour la mise en conformité concernant l'accessibilité, mais aussi pour la salle d'accueil périscolaire. C'est une belle opération. »

Ch. C.

(© Sud Ouest)