CAS formation adultesMercredi 11 janvier, la commission des affaires sociales a adopté le projet de loi ratifiant l’ordonnance n° 2016-1519 du 10 novembre 2016 portant création au sein du service public de l’emploi de l’établissement public chargé de la formation professionnelle des adultes. Jean-Louis Costes est intervenu au cours de cette réunion pour regretter cette décision prise dans l'urgence qui passe à côté des véritables problèmes de la formation pour adultes et ne propose donc pas de solutions de fond.


Extrait du compte-rendu de la commisison

M. Jean-Louis Costes. Le Gouvernement a engagé la procédure accélérée sur ce texte qui a pour objet de sauver l’AFPA. Toutefois, il aurait convenu d’y aborder le fond du problème et de s’interroger sur le niveau auquel la formation professionnelle des adultes doit être organisée pour être le plus efficiente possible. Un véritable travail aurait dû être mené en liaison avec les régions, car elle doit être pensée au plus près des besoins des entreprises et des personnes en reconversion. Il est regrettable que cette réflexion n’ait pas été menée dans le cadre de ce texte.