Jean-Louis Costes est intervenu le 14 mai 2014 dans le cadre de la réunion de la Commisison des Affaires sociales consacrée à l'examen de la proposition de loi relative aux pouvoirs de l'inspection du travail.

Il a regretté l'esprit général de ce texte qui, au lieu de contribuer à établir un lien de coopération entre les services de l'inspection du travail et les chefs d'entreprise, porte un regard de méfiance sur ces derniers.