Interventions en séance

02/02/2017

PPL retraites agricolesJean-Louis Costes est intervenu lors de la discussion générale de la proposition de loi  visant à assurer la revalorisation des pensions de retraites agricoles. Il a apporté son soutien à l'objectif affiché par ce texte, à savoir un montant minimum de pension équivalent à 85% du SMIC pour les retraités non-salariés agricoles. Il a également rappelé avec insistance la nécessité d’une remise à plat des pensions de retraite qui devront être financées par une solidarité nationale et non par les seuls acteurs de la filière agricole.

 

Lire la suite...

01/02/2017

QAG désertification médicaleLors de la séance de questions au gouvernement du 1er février 2017, Jean-Louis Costes a interpellé le gouvernement sur l'aggravation du phénomène de désertification médicale dans les territoires ruraux. En effet, si de nombreuses mesures incitatives sont mises en oeuvre à tous les niveaux (maisons de santé pluriprofessionnelles, primes diverses, exonérations fiscales, aides à l'installation, aides à l'équipement, mise à disposition de locaux...), aucune ne semble efficace pour enrayer la disparition progressive des médecins libéraux en zone rurale. Les conséquences sont nombreuses : les patients ne trouvent plus de médecin traitant, les urgences des hôpitaux doivent assumer un surplus de patients auxquel elles ne sont pas adaptées, les infirmiers, faute de prescription, sont contraints d'interrompre les soins... Cette situation est inacceptable : l'accès aux soins doit être une priorité absolue. Jean-Louis Costes demande, une fois de plus, un peu de courage politique sur ce problème majeur qui impacte directement le quotidien de nombreux Français.

Lire la suite...

10/01/2017

débat droits sociauxJean-Louis Costes est intervenu, cet après-midi, dans l’hémicycle, dans le cadre du débat sur les politiques publiques en faveur de l’accès aux droits sociaux.

Cosignataire d’un rapport d’information du comité d’évaluation et de contrôle sur ce sujet, il a tenu à rappeler « l’importance de la solidarité dans notre pays » mais également, à souligner la faiblesse du système actuel. « Avec 6 milliards d’euros de prestations sociales qui n’atteignent pas leurs bénéficiaires et 4 milliards d’euros de fraude, le constat, à ce jour, est accablant ! » a souligné le député. « La preuve : malgré les efforts et les dépenses, plus de 8 millions de personnes vivent encore en dessous du seuil de pauvreté dans notre pays ».

Lire la suite...

29/11/2016

plfss2017 2 tabacHier soir, était discuté, en seconde lecture à l’Assemblée Nationale, le projet de loi de financement de la sécurité sociale 2017. Comme il l’avait précédemment fait, Jean-Louis Costes est intervenu sur l’article 16 du texte et a pris la défense des petits producteurs de tabac français.

Lire la suite...

28/10/2016

PLFSS2017Dans la nuit du 27 au 28 octobre 2016, l’Assemblée nationale a rejeté un amendement porté par la commission des Affaires sociales. Celui-ci entendait mettre en place des dispositifs facilitant l’installation de médecins dans les déserts médicaux.

Très impliqué sur ce sujet en commission des Affaires sociales, Jean-Louis Costes s’est dit scandalisé par l’attitude irresponsable du gouvernement qui laisse, en toute connaissance de cause, des territoires en souffrance. En refusant de prendre des mesures concrètes (puisqu’au rejet de cet amendement, aucune solution n’est proposée), le gouvernement condamne certaines populations à ne pas avoir accès à des soins médicaux, ce qui est inacceptable. Il oblige aussi les médecins exerçant dans ces territoires à travailler à des cadences infernales.

Jean-Louis Costes, qui estime que l’égalité à l’accès aux soins médicaux est une priorité, a affirmé que des mesures fortes s’imposaient. Il ainsi rappelé le travail réalisé avec les infirmiers, les sages-femmes et les kinésithérapeutes qui a abouti à des décisions de bon sens permettant aujourd’hui la couverture de l’ensemble des territoires.

Lire la suite...