La Dépêche 14.01.15Le député UMP de Villeneuve-Fumel était hier dans l'hémicycle du palais Bourbon. Il a écouté le discours du Premier ministre Manuel Valls qui a prôné face au terrorisme « des mesures exceptionnelles » mais pas « des mesures d'exception ».

Les intentions du Premier ministre, dans le domaine des quartiers d'isolement en prison, du renforcement du contrôle sur Internet, dans les domaines du renseignement et des juridictions antiterroristes vous satisfont-elles ?

Jean-Louis Costes. « Enfin ! Cela fait des années que nous demandons de tels ajustements ! Aujourd'hui, il faut sortir de l'angélisme de la gauche et renforcer davantage l'arsenal législatif, car nous vivons une situation exceptionnelle. Le Premier ministre a fait des annonces de principe, mais il faut aller plus loin. Je pense notamment aux binationaux qui propageraient des propos haineux. Pour ces cas-là, je suis favorable à la déchéance de la nationalité et à l'expulsion du territoire national. Coulibaly était sur la liste noire des Etats-Unis, il n'avait pas le droit de pénétrer sur leur sol. Il faut que la France et l'Europe aient des dispositifs identiques à celui-là. Il faut mettre en place un fichier de gens qui n'ont plus le droit de venir chez nous. Il ne faut pas avoir peur de prendre de telles mesures. Nous avons aujourd'hui en France une centaine de grenades dormantes. »

Le risque n'est-il pas de voter des textes sécuritaires liberticides ?

« Mais il faut rompre avec ces discours post-soixante-huitards. Ce qu'il faut avant tout, c'est ne pas affaiblir la démocratie. On ne va pas attenter aux Droits de l'Homme que je sache ! On ne va pas se livrer à des excès totalitaires ! Mais il faut des décisions rapides, des textes forts, car l'attente de nos concitoyens est forte. Ils ont pris la gravité de la situation. À nous de prendre nos responsabilités, sinon la démocratie est en danger. »

Le système éducatif a-t-il failli ?

« C'est très clair, n'ayons pas peur de le dire. Voyez le résultat : de jeunes Français propagent encore des termes violents sur Internet. Oui l'école a échoué. L'Education nationale coûte cher et le résultat est catastrophique. »

Et le système carcéral ?

« Les prisons sont des nids à fabriquer des Djihadistes. Il faut les isoler. Sur ce sujet, j'approuve le projet de Manuel Valls. »

Que proposez-vous ?

« Nous réfléchissons, mais dans l'esprit il ne faut rien s'interdire. Il faut être capable de répondre à cette situation très grave. Nous restons dans un Etat de droit, mais il va falloir adopter de nouvelles règles. »



Propos recueillis par Sébastien Bouchereau
(© La Dépêche du Midi)